illustration-services-cloud

Active Directory : au cœur de votre SI

Nombreux sont les termes obscurs mais essentiels à la maîtrise d’un parc informatique et au bon fonctionnement des outils nécessaires à l’activité de l’entreprise. Active Directory compte parmi eux, une solution Microsoft très largement répandue en tant qu’annuaire d’entreprise de référence. Quelles sont les fonctions d’un annuaire d’entreprise ? Quels sont les avantages d’Active Directory, les moyens et les contraintes liés à sa mise en oeuvre ?

Annuaire d’entreprise : définition

Un annuaire d’entreprise a pour rôle de recenser et de stocker les informations d’identité et d’authentification, la gestion des accès aux ressources ou encore la gestion des paramètres de configuration et de sécurité des utilisateurs et des postes.

Qu’est ce qu’Active Directory ?

Sur le marché depuis plus de 15ans, Microsoft Active Directory s’est imposé comme la solution la plus robuste et équipe 99% des sociétés disposant d’un annuaire d’entreprise.

Il est également nécessaire à la mise en place d’applications basés sur l’annuaire telles que la messagerie Exchange, la vidéophonie Lync ou encore les outils collaboratifs tels que Office 365.

De plus Active Directory s’interface aisément avec les outils SIRH en permettant un échange de flux bi-directionnel entre les deux systèmes.

AD : centralisation et administration

Active Directory centralise toutes les informations et la gestion du réseau, des utilisateurs, des ordinateurs, des imprimantes, des téléphones mobiles ou encore des applications. Il constitue la clé de voûte de toute l’architecture informatique de l’entreprise et a pour vocation de permettre à un utilisateur de trouver et d’accéder à n’importe quelle ressource qui doit être mise à sa disposition.

De par sa centralisation, Active Directory est également un outil d’administration puissant et flexible : il facilite et accélère, par exemple, l’intégration d’un nouvel employé et la mise en place de son environnement de travail (poste de travail, portable, mobile, adresse mail, logiciels et documents collaboratifs de son département métier…), tout en appliquant des stratégies de sécurité renforcée et sur-mesure pour protéger l’infrastructure et les données de l’entreprise.

Active Directory répond tout autant aux besoins d’une petite entreprise disposant d’une dizaine de postes de travail qu’aux besoin d’une multinationale répartie sur de nombreux sites distants et disposant d’un parc de plusieurs dizaines de milliers de postes de travail.

Moyens nécessaires

La mise en place d’un domaine Active Directory nécessite a minima un serveur (physique ou virtuel), l’achat de la licence Microsoft Windows Server correspondante et l’intervention d’un ou plusieurs experts pour définir et mettre en place la structure AD adaptée aux besoins et à l’organisation réelle de l’entreprise.

Notez qu’il est vivement recommandé de disposer d’au moins deux serveurs Active Directory dans l’infrastructure pour assurer la haute disponibilité indispensable de ce service.

En tant qu’annuaire, Active Directory a pour vocation d’être davantage consulté que modifié, aussi les évolutions nécessitant une expertise seront très ponctuelles, en réponse à un besoin structurel ou logiciel précis.

L’intégration d’un annuaire à l’infrastructure de l’entreprise implique de définir un certain nombre de processus opérationnels récurrents (préparation d’un poste de travail, intégration ou départ d’un employé, intégration d’une nouvelle application métier, mise à disposition d’un partage réseau pour un groupe d’utilisateurs…) et de tâches de maintenance qui devront être pris en charge par une équipe technique en interne ou en infogérance.

Contraintes

L’entretien de l’annuaire et le respect des processus définis sont indispensables pour garantir ses performances, sa fiabilité et la sécurité de l’infrastructure au fil du temps.

L’exécution manuelle de ces processus peut dans certains cas représenter une charge de travail conséquente pour l’équipe technique, avec le risque de voir les temps de prise en compte et de traitement ou la proportion d’erreurs humaines augmenter.

Solutions complémentaires

En réponse à cette problématique, les entreprises disposant déjà d’un système Active Directory sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers l’automatisation des processus informatiques appelée Orchestration, afin de coupler leur service d’annuaire avec un robot sur-mesure de traitement. Les opérations informatiques relatives à chaque processus sont ainsi réalisées immédiatement, en un temps record (en moyenne 4 à 10 fois plus rapidement), et sans erreur possible.

A l’intégration d’un nouvel employé par exemple, le service RH renseigne un formulaire web avec les informations requises (Nom, Prénom, Poste, Responsable, Matériel mis à disposition…) : après validation du formulaire et une dizaine de minutes de temps machine de traitement, le nouvel employé peut se connecter à sa session utilisateur sur un poste de travail, un client léger ou un portable, mettre en marche son mobile d’entreprise, se servir de sa boîte mail professionnelle ou encore utiliser ses applications métiers.

Conclusion

Active Directory est un incontournable pour toutes les entreprises, des TPE aux multinationales. Son ensemble fonctionnel est primordial aux utilisateurs et à de nombreuses applications essentielles telles que la messagerie ou la téléphonie. Il constitue également un des premiers outils d’administration et de sécurisation du réseau informatique de l’entreprise. L’orchestration de ses processus permet une très nette optimisation des coûts liés à son exploitation et sa maintenance. Active Directory apporte ainsi à l’entreprise un cœur d’infrastructure robuste, sécurisé, performant et évolutif.

Catégorie: Tutoriels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>