plansauvegarde

Comment préparer son plan de sauvegarde

Nous vous avons exposé dans un article précédent les différents types de sauvegardes, leurs usages, avantages et inconvénients. Aujourd’hui, Qual.IT vous présente les bonnes pratiques à adopter et vous propose un exemple de plan de sauvegarde type pour votre société.

Les questions à se poser :

– Quelle est l’importance et la sensibilité des données de votre entreprise ?
– A quelle fréquence ces données sont-elles modifiées ?
– Dans quel délai souhaitez-vous récupérer vos données dans le cadre d’une restauration ?
– Quels sont les meilleurs horaires pour réaliser vos backups ?

Une fois que vous avez hiérarchisé vos données, identifié vos besoins et vos contraintes, voici quelques principes de bases à respecter pour fiabiliser votre plan de sauvegarde :

  • Le plan de sauvegarde doit être automatisé,
  • Les sauvegardes doivent être redondantes,
  • Une copie doit être présente hors site (stockage externe ou site distant),
  • La restauration des sauvegardes doit être testée régulièrement,
  • Archiver les sauvegardes longues durées avec un système de compression et éventuellement d’encryptage,
  • Utiliser les points de restauration des serveurs virtuels (Snapshots VM) au cours des opérations de déploiement et de maintenance (retour arrière en cas d’incident),

Pour notre plan de sauvegarde type, prenons l’exemple d’une petite agence Web, disposant d’un parc de serveurs virtualisés, hébergés sur site. Ces machines virtuelles hébergent les logiciels essentiels à l’activité de l’entreprise ainsi qu’un ensemble de sites Web variés (vitrines, e-commerce, applications sur-mesure).

Afin de fiabiliser au maximum les données de l’entreprise ainsi que la pérennité de ses services informatiques, voici un plan de sauvegarde recommandé :

  • Sauvegardes différentielles/incrémentielles hebdomadaires locales des serveurs virtuels avec durée de rétention de 2 semaines,
  • Sauvegardes mensuelles complètes des serveurs virtuels sur site distant avec durée de rétention de 2 mois,
  • Sauvegardes quotidiennes locales des sites webs e-commerce et applications sur mesure hébergées (contenu et base de données associée) avec durée de rétention de 1 semaine et archivage de 6 mois,
  • Sauvegardes hebdomadaires locales des sites vitrines (contenu et base de donnée associée) avec durée de rétention de 2 semaines et archivage de 6 mois,
  • Synchronisation hebdomadaire des archives sur site distant.

 

Catégorie: Tutoriels

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>