lexique-cloud2

Lexique du Cloud Computing : quatrième partie

Aujourd’hui, quatrième article à paraître dans la série « Lexique du Cloud Computing« , nous vous en dirons plus sur le débit, la bande passante, le trafic, les firewalls et le SLA.

Débit

Généralement calculé en mégabits par seconde (Mbps), le débit, détermine le volume d’informations transmises sur une connexion à un instant donné. Votre débit va donc varier en fonction de votre usage informatique, du nombre d’applications utilisées et du volume de données échangées sur le réseau.

Bande passante

La bande passante représente le débit maximal et théorique d’une connexion donnée. Elle est donc la limite de vitesse à laquelle les données peuvent être transférées ; ainsi le débit d’une connexion sera toujours moindre que la bande passante de celle-ci.

Trafic

Le trafic est le volume total des données échangées sur une connexion pendant une période donnée. Le plus souvent, celui-ci est exprimé en gigaoctets ou téraoctets par mois. Dans le milieu de l’hébergement, lorsqu’une offre annonce une connexion avec 500 gigaoctets de trafic mensuel, cela signifie qu’un volume maximal de 500 gigaoctets de données peut être échangé sur le mois, avant que des frais additionnels s’appliquent.

Firewall

Un Firewall, appelé parefeu en français est un élément pouvant être à la fois matériel et logiciel qui va vous permettre d’appliquer une politique de sécurité spécifique sur votre infrastructure. Le premier rôle du parefeu est celui d’un filtre, qui va intervenir sur les paquets de données que vous échangez sur votre réseau. Qu’il soit matériel ou logiciel, un parefeu a pour but de protéger les ordinateurs des réseaux auquel il appartient des intrusions externes.

SLA

Le Service Level Agreement ou en français : contrat de niveau de services, spécifie les niveaux de disponibilité, de performances, d’opérations et des autres attributs du service, tels que la facturation et les pénalités éventuelles en cas de manquement à ces garanties. Dans le domaine du Cloud Computing, le SLA formalise donc le niveau de performances et le taux de disponibilité des services hébergés. Généralement situé aux alentours de 99%, ce dernier vous assure donc une disponibilité quasi maximale, avec une marge d’inaccessibilité de services de seulement 1%.

Catégorie: Tutoriels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>