lexique-cloud

Lexique du Cloud Computing : troisième partie

Troisième article dans la série « Lexique du Cloud Computing », focus sur de nouveaux termes : client léger, VDI, BYOD et orchestration.

Client léger matériel (thin client)

Un client léger est un ordinateur qui a pour unique vocation d’établir une connexion vers un serveur central. Il n’est pas utilisé pour exécuter des applications localement mais plutôt pour se connecter à un bureau virtuel ou une machine virtuelle hébergée à distance. Les clients légers prennent le plus souvent la forme de boîtiers compacts, aux ressources matérielles minimalistes. Leur exploitation requiert simplement un écran, un clavier, une souris ainsi qu’une connexion intranet ou internet.

VDI

Le VDI ou Virtual Desktop Infrastructure se traduit en français par infrastructure de bureau virtuel ou machine virtuelle. Ce type d’infrastructure centralise sur des serveurs de virtualisation les machines virtuelles ou les bureaux virtuels dédiés aux utilisateurs. Ces derniers accèdent à leur environnement à distance, avec un ordinateur ou un client léger. Les environnements de travail sont donc dissociés de la machine de l’utilisateur d’une part et du serveur central physique d’autre part, grâce à la virtualisation. Cette technologie offre une grande portabilité des environnements et permet à ses utilisateurs de gagner en mobilité. Les infrastructures de bureaux virtuels vous intéressent ? Découvrez notre précédente publication à ce sujet.

BYOD

BYOD ou Bring Your Own Device se traduit en français par « apportez vos propres périphériques« . Cette pratique consiste à utiliser les équipements personnels des employés dans le contexte professionnel. S’appuyant nécessairement sur une infrastructure de type VDI, les équipements personnels font uniquement office de client léger. Ainsi, les utilisateurs accèdent aux environnements de travail sécurisés de l’entreprise, avec leur propre matériel : smartphone, tablette, ordinateur portable… Un des avantages réside dans l’homogénéité de l’expérience utilisateur, quel que soit le périphérique d’accès utilisé.

Orchestration

L’orchestration décrit l’automatisation des processus informatiques au sein de systèmes complexes, incluant hardware, middleware et services. L’orchestration est largement employée dans le cadre de la virtualisation, de la fourniture de services et de la gestion de centres de données dynamiques. L’automatisation des processus par un système d’orchestration garantit leur fiabilité d’exécution et permet une prise en compte immédiate des demandes de services. Vous souhaitez en savoir plus sur l’orchestration ? Découvrez notre article à ce sujet.

 

Catégorie: Tutoriels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>