pokemongo-qualit

Pokémon GO – Le Big Data

Phénomène technologique du mois de Juillet, Pokémon GO est résolument l’application de cet été 2016 ! Sortie le 6 Juillet aux Etats Unis et en Australie, l’application est arrivée en France une vingtaine de jours plus tard : le 24 Juillet. Depuis sa sortie, Pokémon GO a battu tous les records sur les marchés Android et IOS, avec, au cours des deux premières semaines, plus de 30 millions de téléchargements et un chiffre d’affaires généré de 30 millions d’euros via l’acquisition de monnaie virtuelle.

Développé par le studio Niantic, qui avait par le passé déjà travaillé sur une application qui reposait sur des fonctionnalités similaires (Ingress), Pokémon GO est un des pionniers du divertissement en réalité augmentée. Grâce à la géolocalisation en temps réel des utilisateurs, cette application ajoute au Big Data une mine d’or de données personnelles exploitables.

Le concept

Pokémon GO est un jeu vidéo pour Smartphone, en réalité augmentée, où l’objectif est de collectionner des créatures virtuelles plus ou moins rares. Leur apparition dépend de l’environnement qui vous entoure et du lieu dans lequel vous vous trouvez.

Compte tenu de la rareté de certains pokémons, la marche et l’exploration sont donc essentielles à la progression des joueurs. Certaines fonctionnalités du jeu permettent également de créer des zones d’attraction forte qui vont inciter les autres joueurs à s’y déplacer.

Géolocalisation et données personnelles

La réalité augmentée va souvent de pair avec le Big Data en temps réel car les données exploitées et stockées par l’application sont directement issues de la vie quotidienne des utilisateurs.

Ainsi, les données liées à la position, aux déplacements et aux lieux visités par les utilisateurs peuvent nous donner des indications sur leurs centres d’intérêts, leurs habitudes et également leurs emplois du temps.

Exploitation possible des données

Si nous n’en sommes pour le moment qu’aux prémices de la réalité augmentée, il faut savoir que les éditeurs ont, via des applications comme Pokémon GO, des possibilités de réutilisation des données collectées très importantes.

Dans le cadre d’accords commerciaux par exemple, avec partage des données collectées, des chaînes de magasins pourront faire appel à une société spécialisée dans l’exploitation des données Big Data afin de mettre en place des campagnes publicitaires ciblées sur les utilisateurs des applications populaires.

En passant devant les magasins au cours de vos trajets en ville, des codes promotionnels personnels pourront vous être proposés directement sur votre Smartphone pour vous inciter à consommer immédiatement chez eux.

 

Inédit dans son fonctionnement et son succès, Pokémon GO initie un nouveau type de divertissement, qui requiert de se déplacer dans la vie réelle pour progresser dans le jeu. Succès total, l’application a su conquérir un très grand nombre de joueurs à travers le monde et démontre que la création d’une attractivité virtuelle peut contribuer à dynamiser la fréquentation de certains lieux et même leur économie locale.

Cependant, force est de constater que l’implication de ce type d’applications dans le Big Data soulève de nombreuses questions quant au respect de la vie privée et des données utilisateurs…Dresseurs, vous voilà prévenus !

Catégorie: Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>